Appel aux Togolais pour s’inscrire massivement sur les listes électorales

95
Appel aux Togolais pour s'inscrire massivement sur les listes électorales

C’est le Mouvement Martin Luther King (MMLK) qui lance l’appel aux Togolais à aller s’inscrire sur les listes électorales, dans le cadre des élections locales qui se tiendront le 30 juin prochain. Lire plutôt !

MMLK / APPEL AUX CITOYENS À S’INSCRIRE SUR LES LISTES ÉLECTORALES DU 16 AU 18 MAI 2019

DISPOSER D’UNE CARTE D’ÉLECTEUR , UN DROIT ET UN DEVOIR CITOYEN

Pour les 16 , 17 et 18 mai 2019 : Le Mouvement Martin Luther King prévient le gouvernement Togolais que les 3 jours seront insuffisants pour une inscription inclusive des électeurs et par conséquent lui demande de consacrer toute une semaine pour cette circonstance.

Il est impérieux que les citoyens ayant 18 ans et au plus puissent s’inscrire sur les listes électorales en vue de participer aux consultations électorales. C’est l’ensemble des électeurs inscrits régulièrement qui constitue le FICHIER ÉLECTORAL . A la fois un droit et un devoir , l’inscription sur les listes est la clé de voûte de tout un mécanisme avant de s’assurer qu’il soit fiable et dépoussiéré de toute matière frauduleuse et attentatoire à l’équité , à la justice et à la transparence d’un scrutin . Dans le cas d’espèces, tout porte à croire que le fichier actuel est problématique et litigieux donc objet de critiques non moins objectifs qui doivent être surmontés pour garantir la fiabilité et la crédibilité des prochaines élections locales dans notre pays .

Pour une participation inclusive et représentative à ce scrutin dont l’enjeu n’est pas moindre , il est indispensable que le gouvernement retienne entre 5 et 8 jours pour les nouvelles inscriptions qui porteraient certainement sur une grande majorité des citoyens .

Plus de 30 ans après les dernières élections locales , le Mouvement Martin Luther King estimé que l’organisation de ce scrutin risque de connaître un fiasco si tous les acteurs voire les citoyens ne sont pas directement associés ni impliqués.

Par conséquent, le MMLK lance un appel pressant à toutes les filles et les fils âgés de 18 ans à se mobiliser massivement pour permettre aux collectivités locales de se doter désormais de nouvelles ressources humaines capables de conduire leur destinée .

Le MMLK se réjouit toutefois de l’engouement que ces élections locales suscitent dans les états majors des partis politiques et de la société civile et espère que le débat électoral sera ouvert ,libre et démocratique depuis la campagne jusqu’à la proclamation des résultats issus des urnes . Notre démocratie en dépend.

Lomé , le 12 mai 2019

MMLK/ la voix des Sans voix

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here