APCSH-TOGO à l’heure de son harmonisation

37
APCSH-TOGO à l'heure de son harmonisation

L’Association des psychologues cliniciens de la santé hospitalière du Togo (APCSH-TOGO) était en assemblée générale constitutive le samedi 11 mai 2019 à Lomé. Un nouveau bureau de sept (7) membres a été mis en place à l’issue des travaux.

Plusieurs activités ont meublé cette rencontre. Notamment des échanges-débat, la revue des statuts et règlements intérieurs de l’association.

Au cours d’une mini-conférence portant sur le thème « Pratique de la psychologie clinique en milieu hospitalier : Vers une harmonisation », le Dr Kodjo Todjro, Psychologue clinicien au CHU Sylvanus Olympio de Lomé – plus grand centre hospitalier du Togo – a donné les différents domaines d’intervention du psychologue, son parcours, les pratiques en milieu hospitalier, et invité à plus d’harmonisation du métier de psychologue au Togo.

A l’issue des travaux, un nouveau bureau de sept (7) membres qui sera dirigé par Michel Anama Tousso, Psychologue clinicien et de la santé au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, a été élu. Mis en place pour un mandat de trois (3) ans renouvelable une seule fois, il est composé d’un président, d’un secrétaire général et d’un adjoint, d’un trésorier et d’un trésorier adjoint, et de deux conseillers qui sont nommés.

Déjà, le nouveau président élu compte travailler en synergie avec son équipe pour plus de professionnalisme dans l’exercice du métier de psychologue au Togo.

« Nous avons vu qu’il y a nécessité de promouvoir les droits et devoirs des psychologues cliniciens de la santé hospitalière du Togo, et promouvoir la santé mentale au Togo. Nos objectifs, c’est d’abord sensibiliser nos collègues psychologues cliniciens de la santé hospitalière du Togo sur la déontologie du psychologue. Il existe une déontologie du psychologue comme dans toute profession. Il faudrait que les collègues psychologues puissent respecter cette déontologie. Donc l’association vise à les sensibiliser », a martelé Michel Anama Tousso.

Également, il a indiqué qu’ils vont œuvrer dans le sens de faire connaître davantage le métier de psychologue aux autorités, et l’importance du psychologue dans la cité.

« Nous allons aussi nous approcher des autorités pour mieux faire connaître ce qu’un psychologue fait, ce qu’un psychologue cliniciens est capable d’apporter à la santé de la population au Togo. Un être humain est fait du corps et du psychisme. Déjà le corps est pris en compte par les médecins et le psychisme est le domaine de prédilection des psys en général, les psychologues cliniciens de la santé en particulier. Il faut que nous allions vers les autorités pour leur faire connaître ce métier et ce que nous pouvons apporter à la population et directement au développement du pays. Nous avons des formations à donner à nos collègues », a-t-il conclu.

Edem A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here