ANCE-Togo exige des niveaux de limite des Polluants organiques persistants

23

L’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement (ANCE-Togo), en prélude aux prochaines réunions régionales et internationales des conventions des parties sur les produits chimiques toxiques, continue de sensibiliser sur les conséquences des Polluants organiques persistants (POP).

Cet organisme souhaite une norme plus rigoureuse des niveaux de contenu faible de ces polluants dans les conventions de Bâle et de Stockholm. Une manière d’avoir une idée précise des niveaux acceptables des POP puisqu’au-delà les déchets contiennent des concentrations nocives pour la santé et l’environnement.

« Les conventions interviennent par réactions et non pas par prévisions. Voilà pourquoi nous avons commencé déjà par hausser le ton pour parvenir à un faible niveau de contenu en POP dans les déchets », plaide Samiroudine Ouro-Sama, le chargé de projet à l’ANCE-Togo.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here