mardi, février 18, 2020
Accueil Société Amou Oblo : Quand la colère cède place à l’euphorie

Amou Oblo : Quand la colère cède place à l’euphorie

0

Les femmes de la localité d’Amou-oblo ont vite retrouvé leur état d’esprit suite à l’intervention du député-maire de la localité, Mey Gnassingbé.

Il a fallu seulement quelques heures pour que les choses entrent en ordre. Les bornes de la Togolaise des Eaux (TdE) auparavant fermées ont vite été rouvertes et la colère a cédé place à l’euphorie.

Explication
Depuis quelques mois, la population de la préfecture d’Amou plutôt habituée à faire usage des fontaines publiques, financées par des ONG à l’endroit des CVD (Comité Villageois de Développement), ne s’abreuvait pratiquement plus au niveau des bornes de la TdE. Ce constat a conduit les responsables de la TdE a décidé de la fermeture temporaires des bornes.

La pluie se faisant rare ces derniers temps, les fontaines au niveau des CVD quelque peu asséchées ne pouvaient plus combler tous les besoins en eau de la population d’où la nécessité des bornes de la TdE de venir en renfort en ce temps de sècheresse.

Ce mercredi matin, revenant bredouille des fontaines des CVD, les femmes de la localité ont décidé d’en faire la réclamation.

Le maire de la ville, qui n’est autre que le député-maire Mey Gnassingbé, étant saisi, les choses sont très vite entrées en ordre. La paisible population d’Amou a renoué avec ses vieilles habitudes d’antan, les bornes de la TdE et c’est avec des chants d’allégresse qu’elle est rentrée chez elle en dansant tout en remerciant l’élu local..

Source : lomeinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.