Alphabétisation : Les enquêtes indiquent des progrès notoires

Alphabétisation : Les enquêtes indiquent des progrès notoires

Le Directeur de l’information de et de la communication de la présidence togolaise, Toba Tanama, dans une publication dimanche, indique qu’au Togo, le taux d’alphabétisation connait une progression fulgurante avec une nette dominance des hommes.

« Le récent rapport mondial de suivi de l’éducation 2017-2018 publié par l’UNESCO, affiche des avancées et constate un suivi des actions dans ce secteur au Togo », indique la note rendue publique.

L’enquête MICS6 réalisée en 2017 indique que « 20% des enfants togolais participent à un programme d’éducation préscolaire, soit une baisse de 6 points par rapport aux résultats de l’Enquête Démographique et de Santé du Togo (EDST-III) de 2014 ». Résultats des réformes opérées dans le secteur.

Au niveau du cours primaire, l’enquête révèle que le taux de scolarisation des enfants âgés de 6 à 11 ans est passé de 83,9% en 2011-2012 à 94,3% en 2015 et à 93,8% en 2017.

Sur le plan de la formation professionnelle, le taux de participation a triplé. Il est passé de 0,6% en 2016 à 1,6% en 2018. Au cours de la même période, indique la note, le taux de participation a également connu une hausse, passant de 527 apprenants à 622.

Par ailleurs, l’enquête QUIBB réalisée en 2015, indique Toba Tanama, présente un taux d’alphabétisation de 63,3% contre 60,3% en 2011, soit un accroissement de 3 points. Alors que l’enquête MICS6 réalisée en 2017 montre que « 71, 8% des hommes de 15 à 49 ans sont alphabétisés contre 46,1% des femmes de la même tranche d’âge ».

Au niveau des jeunes âgés de 15 à 24 ans, les résultats de l’enquête indiquent un taux de 84,1% pour les hommes contre 66,0% pour les femmes.

Malgré ces avancées significatives, les défis restent à relever. Ils sont, précise la note, indiqués dans le PND 2018-2022.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.