Alliance togolaise pour le solaire

35

Le président Faure Gnassingbé devait participer vendredi à une cérémonie marquant l’entrée au capital de BBoxx-Togo de la société française EDF.

Le Britannique BBOXX a débuté ses activités au Togo dans le hors-réseau fin 2017.

Il commercialise des kits solaires et dispose d’un contrat d’équipement et de distribution avec l’Etat.

L’équipement fourni BBOXX est composé de panneaux solaires et de batteries permettant de stocker l’électricité qui est payable via un téléphone portable. Les clients peuvent alimenter un ensemble d’appareils domestiques (télévision, radio, ventilateur, etc.) basse consommation également fournis par la coentreprise.

Pour assurer son développement, BBOXX a reçu en février dernier un prêt de 4 millions de dollars de l’Union Togolaise de Banque.

L’Etat ne débourse pas un centime dans ces projets qui sont financés à 100% par le privé.

L’objectif est de raccorder 300.000 foyers d’ici 2022.

L’entrée d’EDF au capital de la filiale togolaise devrait permettre à l’opérateur d’accélérer son déploiement.

Électricité de France (EDF) est le premier producteur et le premier fournisseur d’électricité en France et en Europe. Il est le deuxième au niveau mondial

Le Français n’en est pas à son ballon d’essai. Il a noué le même type de partenariat en 2016 avec la jeune pousse Off Grid Electric (OGE), spécialiste de la fourniture d’énergie solaire en Afrique pour la fourniture d’énergie solaire hors réseau.

Le Togo lui aussi mise à fond sur le off grid. Facile à installer, notamment en zone rurale, il permet de raccorder en un temps record des foyers qu’il n’est pas possible de connecter au réseau traditionnel.

Le hors-réseau s’articule autour du projet baptisé ‘Cizo’. Objectif, raccorder 2 millions d’habitants dans les cinq prochaines années.

Faure Gnassingbé s’était rendu au siège de BBoxx à Londres en septembre dernier.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here