Allemagne: une ‘safety zone’ pour les femmes le soir du Nouvel An à Berlin

37

Deux ans après les centaines d’agressions sexuelles autour de la gare de Cologne lors de la Saint-Sylvestre, commises majoritairement par des migrants nord-africains, le sujet reste sensible en Allemagne. L’annonce de la mise en place d’une zone sûre pour les femmes lors de la grande soirée traditionnelle au pied de la porte de Brandebourg a suscité de nombreuses réactions.

« Women’s Safety Area », traduisez : « Zone de sécurité pour les femmes ». Le panneau que les secouristes de la Croix-Rouge allemande présents comme chaque année à côté de la porte de Brandebourg prévoient d’accrocher sur leurs tentes fait des vagues.

Deux ans après les centaines d’agressions sexuelles autour de la gare de Cologne commises majoritairement par des migrants nord-africains, le sujet provoque toujours des réactions émotionnelles.

Les organisateurs de cette énorme soirée de la Saint-Sylvestre en plein air, où plusieurs centaines de milliers de personnes sont traditionnellement attendues, sont irrités par une dénomination laissant penser que les femmes seraient, hors de cette zone, livrées à des agresseurs innombrables.

Quatorze plaintes avaient été déposées à Berlin l’an passé

Les 130 secouristes qui se trouvent dans une zone qui est ouverte au public et sans présence policière vont soigner les pieds tordus, les égratignures et les ivresses en tous genres. S’inspirant de l’exemple de la fête de la bière de Munich, ils offriront cette année également de l’aide aux femmes victimes d’agressions sexuelles. Quatorze plaintes avaient été déposées l’an dernier après la même soirée à Berlin.

Cette annonce a suscité de vives réactions. Certains ont parlé en exagérant de cages où les femmes seraient enfermées pour être protégées. Les populistes de droite de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) ont dénoncé le danger que présenteraient des migrants criminels et plaidé pour leur expulsion immédiate.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here