Algérie: un proche de Bouteflika arrêté à la frontière

96

Le grand homme d’affaires algérien Ali Haddad, un des proches du président Abdelaziz Bouteflika, a été arrêté samedi vers 3 heures du matin à la frontière avec la Tunisie, a annoncé dimanche un proche collaborateur.

Alors que la pression montait dans le pays après plusieurs semaines de protestations pour exiger son départ, le président Bouteflika se voit abandonner par plusieurs proches alliés.

L’arrestation d’Ali Haddad, annoncée par le journal Al Watan et reprise par les médias locaux, a été confirmée à Reuters par un de ses proches collaborateurs.

« Oui, Haddad a été arrêté », a-t-il signalé sous le couvert de l’anonymat, sans donner plus de détails.

Ali Haddad, un magnat des médias, a aidé à financer les campagnes électorales de Bouteflika.

Âgé de 54 ans, il est propriétaire de deux quotidiens d’informations (arabophone et francophone) et de deux chaines de télévision dont Dzaïr News.

Il est également le propriétaire du club de football de l’Union sportive de la Médina (USM) d’Alger.

Le chef d’état-major de l’armée, le général Ahmed Gaed Salah, a renouvelé samedi son appel au Conseil constitutionnel pour décider de l’aptitude du président, aujourd’hui âgé de 82 ans et malade, à gouverner, conformément à l’article 102 de la constitution.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here