Alerte: mesures sécuritaires renforcées à Lomé

0

Lomé abrite du 17 au 18 janvier prochain, un sommet des Chefs d’Etat engagés dans la lutte contre le trafic des faux médicaments en Afrique.

Une rencontre que le gouvernement togolais prépare activement sur tous les plans. Dans un communiqué rendu public lundi 13 janvier 2020, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehame informe qu’un dispositif de sécurité articulé autour de deux (02) ceintures, sera mis en place dans la capitale pour la circonstance, afin d’assurer le bon déroulement des activités.

La première ceinture de sécurité va couvrir le site de « l’hôtel 2 février » et va être constituée des équipes de sécurité mobiles et statiques. Quant à la seconde ceinture, elle sera plus restreinte et resserrée tout-autour de l’hôtel 2 février.

« L’accès dans la zone restreinte sera strictement règlementé pendant la période. Seuls les véhicules détenteurs de laissez-passer seront autorisés. Les piétions qui y accéderont pour des raisons valables, seront soumis à des fouilles », a informé le Gal Yark.

Il exhorte l’ensemble de la population, notamment les usagers de la circulation à respecter les mesures de sécurité et les contrôles qui leur seront imposés, afin de permettre aux forces de l’ordre de conduire leurs missions avec professionnalisme et efficacité.

Il faut rappeler que le sommet sur la lutte contre le trafic des faux médicaments en Afrique est une initiative du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

La rencontre verra la participation de 6 autres Chefs d’Etats du continent ainsi que d’imminentes personnalités du monde médical dont le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Afreepress.info

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.