Alerte! Le sérum antivenimeux se fait désirer au CHR de Sokodé

925

Pendant que la minorité saute dans les avions pour se faire soigner dans les hôpitaux hautes gammes en Europe pour une simple migraine, les pauvres citoyens togolais, eux, succombent aux morsures de serpents dans la région centrale, faute de sérum antivenimeux.

Actuellement, ce sont les serpents qui font la loi dans la région centrale. Selon le confrère « Le Correcteur », c’est depuis plusieurs semaines que le cas de victime des morsures de serpents se multiplie dans cette région du pays. Malheureusement, peu sont ceux qui s’en sortent indemne des morsures. Et Pour cause, le Centre hospitalier régional (CHR) de Sokodé ne dispose pas assez de sérums antivenimeux (Sav).

Selon le journal, pour se procurer du sérum antivenimeux, vendu à 15 000 F cfa, les parents des victimes doivent parcourir toutes les pharmacies de la région. Et c’est par chance qu’ils en trouvent un qui soit de bonne qualité.

Les indiscrétions font état de ce que la commercialisation du Sav est interdite dans les pharmacies privées de la place. Seules les structures d’Etat détiennent le monopole. Mais seulement là aussi, le stock fait défaut. Ce qui fait que des victimes de morsure de serpent succombent sous le regard impuissant du personnel soignant.

Après tout, c’est le mandat social. Toute porte à croire qu’au Togo cette assertion « la santé n’a pas de prix », n’a de sens que pour la minorité pilleuse qui gravite autour de Faure Gnassingbé.

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here