Alerte : la grippe aviaire refait surface au Togo

Publicités

Un virus hautement pathogène de la maladie H5N1 signalé dans un élevage de volailles situé près de Lomé, la capitale. Tout le cheptel a été abattu pour éviter la propagation de la maladie virale dans la zone.

Lire aussi : FTF : Col Guy Akpovy et Commandant Lidi Bessi-Kama, deux capitaines dans un même bateau ?

L’Organisation mondiale de la santé animale rassure que l’ensemble dudit cheptel a été abattu. C’est ce qu’elle souligne dans sa base de données (Système mondial d’information zoo sanitaire /OIE-WAHIS).

Publicités

En juin dernier, la présence d’un foyer de grippe aviaire a été constaté dans le canton de Djagblé. A l’époque, une série de mesures a été annoncée par les ministres de l’Agriculture, de la Santé et de l’Environnement destinée à circonscrire le fléau afin qu’il ne se propage pas.

Publicités

Lire aussi : Ghana : le transfert d’argent MobilMoney au cœur des tensions au Parlement

En effet, il s’est agi de « l’abattage, l’incinération et l’enfouissement des cadavres de volailles » en plus de « la destruction des œufs, de la provende et du matériel d’élevage », de «la désinfection des poulaillers et des magasins de stockage, la mise sous quarantaine de l’exploitation avicole incriminée ».

Avec iciLome

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.