Alerte: après la SNPT, un mouvement de grève annoncé au Port de Lomé

Publicités

Le syndicat libre des transitaires du Togo (SYLITRANSTO) annonce une grève à compter de lundi prochain au Port de Lomé. C’est une décision prise à l’unanimité par les plus de 5 mille déclarants en douanes lors d’une assemblée générale organisée vendredi à Lomé. Ceux-ci accusent l’Union professionnelle des agrées en douanes (UPRAD-Togo) d’avoir délibérément créé un blocage.

A LIRE AUSSI: Affaire trading: Ghislain Awaga balance (enfin) ses complices « haut placés »

L’UEMOA a demandé aux acteurs de l’espace d’avoir un tarif unique pour que les clients soient mieux informés lorsqu’ils seront dans les pays membres.

Publicités

Selon le SYLITRANSTO, ce tarif devrait être préparé en bonne et due forme par les deux parties et publié pour situer les opérateurs sur les dépenses qui les attendent sur le marché. Ce qui n’a pas été le cas.

Publicités

SYLITRANSTO accuse l’UPRAD d’avoir inventé un système pour loger l’honoraire des déclarants en douanes dans la Société d’Exploitation du Guichet Unique pour le Commerce Extérieur au Togo (Seguce-Togo). Ce qui a entraîné entre les différentes parties une mésentente sur la question en mars dernier, et a suscité l’intervention des autorités.

A LIRE AUSSI: « C’est Macron, corrompu par l’argent, qui maintient Faure au pouvoir »- Mgr Kpodzro

« A notre grand étonnement, nous voyons sur les réseaux sociaux le 19 octobre dernier, un communiqué, nous demandant d’aller déjà le 20, verser nos honoraires à la banque. Nous ne savons même pas sur quelle base les calculs ont été faits. Le constat est qu’il y a une sorte d’augmentation sur nos prestations qui nous pousse à avoir peur de la fuite des clients vers les autres pays concurrents. Nous n’acceptons pas cela car ça n’avantage pas », a exprimé Komi Sodji Tona, secrétaire général adjoint de SYLITRANSTO.

M. Tona fait savoir que toutes les activités sont bloquées depuis mercredi sur le terrain et que rien ne bouge. Il indique par ailleurs que si la situation persiste jusqu’à lundi, il y aura une cessation totale de des activités jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

A LIRE AUSSI: Ce qu’il faut savoir sur la bourse de 50 millions offerte par Adébayor aux étudiants

« Tous les camarades sont déjà mobilisés parce que l’enjeu est de taille. Les gens se sont vus triché par ce système inventé par UPRAD et nul ne veut laisser faire », a-t-il conclu.

Il faut noter que ce conflit devient de plus en plus récurrent au niveau de la zone portuaire, surtout dans la filière des véhicules.

Comme résolution, les membres du SYLITRANSTO pensent que l’Etat doit revoir le système de l’octroi de l’agrément.

Togobreakingnews

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.