Agbéyomé Kodjo demande pardon à Gnassingbé Eyadema

2012
Agbéyomé Kodjo demande pardon à Gnassingbé Eyadema

Le Président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), Agbéyomé Kodjo demande pardon à l’ancien chef d’Etat togolais, feu Gnassingbé Eyadema, pour n’avoir pas compris tôt sa perception des choses quand il était dans son gouvernement. Une situation qui a entrainé une rupture entre lui et le père de l’actuel chef d’Etat Faure Gnassingbé.

Dans un court récit, l’ancien Premier ministre ayant servi dans le gouvernement togolais sous le règne du Général Gnassingbé Eyadema, note qu’il y a eu des divergences d’opinion entre lui et l’ancien chef de l’Etat togolais. Des divergences qu’il n’avait pas su comprendre à l’époque. Il demande aujourd’hui pardon et souhaite que, depuis l’au-delà, le « grand baobab » continu de les inspirer.

« Généralement, on dit que le vieillard couché voit plus loin que le jeune perché sur un arbre. Dans l’histoire que nous avons partagée ensemble, il fut un moment où il y a eu un certain nombre de problèmes qui se posaient et pour lesquels nous nous alarmions, alors que lui, il n’avait pas la même perception. Ce qui a amené la rupture entre lui et moi. Si pendant cette rupture, j’ai eu à tenir des propos ou poser des actes qui lui ont fait mal, je lui demande pardon. Je souhaite vivement que là où il est, qu’il puisse continuer à nous inspirer », Plaide le président du MPDD.

Cette plaidoirie, (si on peut l’appeler ainsi) de M. Agbéyomé Kodjo à l’endroit du Général Gnassingbé Eyadema intervient dans le cadre d’une messe que l’acteur politique à faire dire dans son village natal à Tokpli, en présence de ses collaborateurs pour rendre hommage et demander le repos des âmes, des anciens Présidents du Togo, notamment Sylvanus Olympio, Nicolas Grunitzky, Kléber Dadjo et Gnassingbé Eyadema, tous rappelés à Dieu.

« Sylvanus Olympio est le premier président du Togo, le père de l’indépendance. Nicolas Grunitzky qui lui a succédé a fait de son mieux avant que le destin ne le rappelle. Kléber Dadjo a joué l’intérimaire et ensuite vient le Général Gnassingbé Eyadema. Nous avons fait cette messe d’action de grâce pour saluer leur leadership, implorer leur action pour l’unité de la nation, la prospérité partagée et demander à ce que leurs actions inspirent tous ceux qui ont un pan de responsabilité dans ce pays afin que nous soyons unis dans la paix et l’ engagement total à faire de notre pays l’or de l’humanité », a rappelé Agbéyomé Kodjo.

Dans un message de reconnaissance aux prêtres officiants de cette messe, le président du MPDD a convié tous les Togolais à l’unité et au pardon pour un Togo prospère pour les générations actuelle et future.

Notons qu’à l’issue de la rentrée politique du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) tenue vendredi dernier, l’opposant s’est prononcé sur le débat de la candidature unique de l’opposition à la présidentielle de 2020.

Il se dit partant pour l’unicité d’action de tous les opposants togolais, mais note par contre qu’il faut des réformes électorales en vue de garantir une transparence totale dans le processus.

Nicolas K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.