Agbéyomé Kodjo demande la libération des militants du PNP enlevés samedi

Ils ont été enlevés dans leur domicile le week-end dernier. Ces militants du Parti national panafricain (PNP) croupissent actuellement dans des lieux de détention que personne ne connaît. Le candidat de la « Dynamique Kpodzro », Agbéyomé Kodjo dénonce l’état de psychose instauré par le régime de Faure Gnassingbé à la veille de la présidentielle du 22 février et demande la libération des détenus.

COMMUNIQUÉ N°017

Appel à la libération des 2 militants du parti PNP et de tous les prisonniers politiques, et dénonciation du climat de psychose entretenu à la veille de l’élection présidentielle

Nous venons d’apprendre avec stupeur l’arrestation par les forces de sécurité de Messieurs Yacoubou MOUTAWAKILOU et Aboubakar TCHATIKPI, tous deux militants du Parti national panafricain (PNP). Le premier est le secrétaire général du parti pour Kpalimé et le second un militant du quartier d’Agoè à Lomé.

Aussi, à la veille de l’élection présidentielle, le gouvernement du Togo n’observe pas de trêve pour ce qui concerne les détentions arbitraires, les intimidations et le harcèlement des militants politiques, des acteurs associatifs et des leaders d’opinion de la société civile.

La liberté d’opinion est p-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.