Afrique du Sud: 03 femmes violent copieusement un jeune homme

406

Un Sud-africain a affirmé qu’il ne pourra pas pardonner aux trois femmes qui l’ont violé. Une vidéo de l’incident a été publiée sur les médias sociaux et est devenue depuis virale.

L’homme a déclaré qu’il était à la maison quand une femme qu’il connaît l’a appelé, prétextant qu’elle avait besoin d’aide pour régler un problème d’électricité à son domicile.

«Je suis entré dans sa maison et quand je suis arrivé, j’ai vu une autre fille. Je ne lui ai pas prêté attention. Puis une autre fille qui se cachait derrière la porte l’a fermée, c’est alors que je me suis rendu compte que quelque chose n’allait pas”.

Il a confié qu’elles ont fermé la porte derrière lui avant de dévoiler leur envie de coucher avec lui.

«J’ai d’abord pensé qu’elles plaisantaient,» dit-il. Cependant, il s’est vite rendu compte que ces dames étaient sérieuses quand il a été attaqué. Il a essayé de se défendre, mais il souffre du bras depuis qu’il a été blessé dans un accident.

Quand il a été relâché, il est rentré à la maison et a pris une douche. L’incident l’avait confus.

«J’ai dit à ma sœur aînée ce qui s’était passé, mais elle pensait que je plaisantais”.

Ce n’est qu’après l’apparition d’une vidéo sur internet, qu’elle a pris les déclarations de son frère au sérieux et l’a encouragé à aller à la police. Mais ce dernier craignait de s’y rendre parce qu’il pensait qu’on se moquerait de lui.

«Quand je leur ai dit ce qui s’est passé, ils ont été choqués. Les trois femmes ont été arrêtées le même jour où je les ai dénoncées”.

Les présumées violeuses étaient des gens qu’il connaissait et avec lesquels il avait grandi dans la région.

“Je suis très en colère”, s’est exprimée la victime du viol. L’une des familles des prétendues violeuses est allée chez l’homme pour essayer de réparer le préjudice subi. Toutefois, ses sœurs ne voulaient rien entendre.

Il attendait avec impatience le procès et a voulu que les femmes soient sévèrement punies. «Des gens comme ça ne devraient pas faire partie de la société”, indique l’homme écœuré.

Le pire dans tout cela, c’est que la vidéo était sur les médias sociaux et les gens sont venus lui demander ce qui s’est passé.

«Je n’ai jamais pensé que cela m’arriverait. Il n’y a pas grand-chose que je puisse faire, si ce n’est essayer de passer à autre chose”.

Selon Reese Mann, Directeur exécutif des Survivants masculins d’abus s3xuels en Afrique du Sud (Samssa), un homme sur six avant l’âge de 18 ans a été victime de violences s3xuelles.

Mann a déclaré que 19,3% de toutes les violations sexuelles rapportées à la police impliquaient des victimes masculines.

«Les victimes masculines d’abus s3xuels sont moins susceptibles que leurs homologues féminines de signaler des incidents d’abus s3xuel, car la police et le pouvoir judiciaire ne les prennent pas au sérieux», a déclaré M. Mann.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here