Affrontements entre manifestants et forces de l’ordre : Un mort à Lomé

2536


Il s’appelle Moufidou. Il a 12 ans et est apprenti mécanicien. Il vient d’être fauché par une balle tirée par les forces de l’ordre dans le quartier Agoè à Lomé.

Les échauffourées continuent entre forces de l’ordre et manifestants à Agoè. Ces derniers veulent à tout prix faire la marche contre les élections législatives qu’organise unilatéralement le 20 décembre prochain au Togo. Le peuple togolais derrière la Coalition des 14 partis de l’opposition ne veut pas de ces élections.

A Agoè, comme dans d’autres quartiers de Lomé ce samedi, la tension est montée d’un cran. Aux tirs des grenades lacrymogènes, les jeunes répondent par des jets de pierres, des barricades et des pneus brûlés. C’est dans la foulée que ce jeune garçon a rendu l’âme après avoir reçu une balle ce matin.

A Bè, le ciel est noir de fumée de pneus brûlés. La route est bloquée. On craint des affrontements dans ce quartier également. A suivre.

A Bafilo, Sokodé et Mango, les militaires bastonnent des gens jusque dans leur maison. On parle de plusieurs blessés graves dans ces villes.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here