Affoh Atcha-Dédji, de Togocom au ministère des Enseignements primaire et secondaire

266

Le vice-président chargé de la région centrale de l’Union pour la République (UNIR) a repris du service après son départ un peu humiliant de la tête de Togocom, société de télécommunications entre-temps privatisée.

Affoh Atcha-Dédji n’a pas passé beaucoup de jours libres chez lui après qu’il a été obligé de céder le fauteuil du Directeur général de Togocom.

Ce cadre du parti au pouvoir vient d’être nommé ministre de des Enseignements primaire et secondaire par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, dont beaucoup disent qu’il est très proche.

Le décret de nomination de cet ingénieur en télécommunication a été lu ce jeudi nuit dans le JT de la télévision nationale.

Ce ministère n’a plus de locataire depuis janvier dernier. Il hérite donc d’un département sensible pour la simple raison que les enseignants menacent à mots voilés d’observer de nouveau un débrayage.

Ces derniers dénoncent l’attitude du gouvernement qui peine à respecter le protocole d’accord que les deux parties ont signé il y a quelques mois.

Affoh Atcha-Dédji est sur le terrain politique depuis un bon moment. Lui et sa suite sillonnent le septentrion pour mobiliser leurs militants et sympathisants pour l’élection présidentielle du 22 février 2020.

A.H.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.