Affaire Trading : Ghislain Awaga défie la justice et annonce son retour

Publicités

Depuis des mois, une affaire de trading agite la République togolaise. Le dossier a atteint sa vitesse de croisière depuis le mois de septembre dernier avec l’arrestation d’une vingtaine de responsables des sociétés. Activement recherché, Ghislain Awaga, le Président Directeur Général de Global Trade Corporation (GTC) vient de saisir la justice ainsi que les autorités togolaises. M. Awaga promet une collaboration dans le dossier et demande la libération de Dimas Dzikodo, actuellement détenu au nom de sa société pour complicité d’escroquerie.

Lire aussi : Panique à bord : vers une augmentation du prix du pain ?

Dans un courrier daté du 10 novembre 2021 et adressé au juge d’instruction, au procureur de la République ainsi qu’aux avocats, Ghislain Awaga indique d’abord que sa société éprouve depuis le mois de Mars 2021 des difficultés financières à rembourser les partenaires et investisseurs suite à la note du Ministère des Finances portant sur l’arrêt des activités financières des entreprises de trading.

Publicités

Il en profite pour s’excuser de son « absence aux différentes audiences ». Il avance un « empêchement d’ordres médical et professionnel ».

Publicités

« J’ai pris connaissance des faits qui sont constatés et reprochés à Global Trade Corporation SAS ou à ma personne et Je tiens à marquer mon intention d’une collaboration franche pour un meilleur aboutissement pour nos clients », a-t-il promis.

Ghislain Awaga évoque ensuite le cas de DZILAN Komlan Dodji, plus connu sous le nom de Dimas Dzikodo, arrêté pour compte de la société GTC et incarcéré depuis lors. Le patron de Forum de la semaine a été inculpé il y a quelques semaines de complicité d’escroquerie.

« M. DZILAN Komlan Dodji n’a jamais été contacté dans l’exercice de nos activités de trading qui ont débuté dès que nous avions créé la société. Il a été contacté récemment lors du changement de statut et n’a jamais reçu un compte rendu ni pris une décision quelconque en tant qu’administrateur pour la simple raison que nous n’avons encore tenu aucune réunion de conseil d’administration », clarifie M. Awaga au sujet de la situation du journaliste.

Dimas Dzikodo, double victime du trading

Lire aussi : « J’ai choisi le Togo parce que ma mère vient de Vogan »

Par ailleurs, le responsable de GTC révèle à la justice togolaise que Dimas Dzikodo fait partie des clients de la société puisqu’il détient trois contrats.

« M. DZILAN Komlan Dodji n’est jamais intervenu sur un processus de levée de fonds ou de trading au sein de notre entreprise ni m’aidé ou aidé un employé de la boite à lever les fonds. M. DZILAN Komlan Dodji n’a jamais eu de contrat de travail à Global Trade Corporation SA et n’a jamais été rémunéré comme employé ou administrateur. M. DZILAN Komlan Dodji ne se trouve pas dans l’organigramme de notre société, n’occupe aucun poste de Direction au sein de notre entreprise et n’a jamais exercé en tant qu’administrateur vu que le processus de transformation n’a jamais abouti et aucune réunion n’a été tenue », a-t-il appuyé dans sa lettre.

Tout en avouant n’avoir pas donné ces informations lors de l’enquête préliminaire à la DCPJ (Direction centrale de la police judiciaire) suite à « certains conseils » qui l’avaient dissuadé, Ghislain Awaga déclaré qu’il « ne peux pas rester sans réagir face aux tourments que subit un innocent ».

Pour finir, M. Awaga s’engage à rentrer au pays rapidement. Mais ce sera seulement lorsqu’il aura fini de « réunir les moyens et peaufiner le plan de remboursement qui ne saura tarder ».

De même, il indique que son entreprise est disposée à apporter tous les éléments supplémentaires à toutes fins utiles sur ces affirmations au sujet de l’innocence de Dimas Dzikoko.

Cette pièce versée au dossier jouera-t-elle un rôle capital pour la libération de Dimas Dzikodo qui a clamé depuis le début de l’affaire son innocence? La question reste posée, surtout que l’intéressé a été inculpé du chef de complicité d’escroquerie.

Lire aussi : Scandale : qu’est-ce qui a tué cet enfant de 7 ans à Agoè Zongo ?

Notons que le dossier de trading est un grand scandale financier qui a démarré depuis le début de l’année. Les sociétés impliquées et dont les responsables sont poursuivis ont levé en un temps record près de 60 milliards Fcfa auprès de la population togolaise.

Avec TogoBreakingNews

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.