Affaire Mali : que cherchait Faure Gnassingbé chez Assimi Goïta ?


Plus d’une semaine après l’imposition par les chefs d’états de la Communauté de Développement des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) d’un embargo économique et diplomatique sur le Mali, les différentes parties semblent ne pas avoir renoncé à la négociation.

Lire aussi : Mali : après IBK, un très proche allié de l’ex-président meurt

Selon une information de dernière heure donnée par le correspondant de Radio France Internationale (RFI) au Mali, Serges Daniel, le président Togolais, Faure Gnassingbé a effectué une visite éclair dans la soirée du Mercredi 19 Janvier à Bamako pour y échanger avec les autorités de transition au Mali.

Lire aussi : Secret de Palais : qui en veut à la veuve de Charles Debbasch ?


« D’après mes informations, le président Togolais Faure Gnassingbé, a effectué une brève visite Mercredi soir à Bamako où il a rencontré les autorités de transition. Par ailleurs, le secrétaire général de l’ONU (Ndlr : Antonio Gutierres) a eu Mercredi un entretien téléphonique avec le colonel Assimi Goïta », révélait le confrère sur son compte Twitter. S’achemine-t-on vers une détente dans la crise qui oppose Bamako à ses voisins de la sous-région Ouest-Africaine ?

Lire aussi : Drame au Togo : ils arrachent le dos d’un bossu pour sacrifice

La multiplication des initiatives diplomatiques depuis la décision de la CEDEAO donne d’espérer en une suspension, sinon un assouplissement des sanctions économiques prises à l’encontre du Mali pour contraindre la junte à accélérer le processus de retour à l’ordre constitutionnel après son coup d’état de Mai 2021 contre la transition civile pilotée par Bah Ndaw.

Avec Opera News Hub Creator



Source : Togoweb.net