Affaire Gaymen : 10 présumés criminels extradés vers le Benin

Selon des médias béninois, une coopération entre les forces de sécurité des deux pays aurait permis l’extradition vers le Benin d’une dizaine de présumés « criminels, trafiquants de de sang et d’organes humains » à des fins rituelles.

Alors qu’une traque farouche a été engagée au Benin contre ces psychopathes communément appelés « gaymen » au Bénin, nombreux se seraient rabattus vers le Togo. La semaine dernière, plusieurs opérations des forces de l’ordre et de Sécurité, côté Togo, ont permis de mettre la main sur plusieurs Béninois présumés criminels.

« Aucun répit ne sera accordé à ces criminels qui troublent la quiétude des populations. Depuis qu’ils ont été signalés au Togo, ces individus malintentionnés ont été traqués jusqu’au démantèlement du réseau », a déclaré le Colonel Yark Damehame, ministre togolais de la Sécurité et de la Protection Civile.

Cette affaire de « gaymen » qui n’est qu’une visible partie de l’iceberg, décimant des vies au services de pratiques mystiques à des fins pécuniaires, défraie la chronique depuis quelques jours sur la côte Ouest africaine.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.