Affaire d’insurrection armée : Le PNP dénonce « un montage grotesque » du régime et alerte le peuple togolais

Affaire d’insurrection armée : Le PNP dénonce « un montage grotesque » du régime et alerte le peuple togolais

Ce n’est un mystère pour personne. Depuis les évènements malheureux du 19 août 2017, les militants et les responsables du Parti National Panafricain (PNP) sont devenus des cibles potentielles du régime de Faure Gnassingbé. Les manœuvres pour décapiter voire dissoudre ce parti ne manquent pas. La dernière en date, selon les responsables de ce parti, est celle de l’affaire d’insurrection armée avec des gourdins et des machettes, des lance-pierres, des gris-gris… Une « pièce de théâtre » mal ficelée du régime dans laquelle le PNP de Tikpi Atchadam occupe le premier rôle. Dans un communiqué rendu public ce weekend, le Secrétaire Général dudit parti, Dr Kossi Sama informe l’opinion nationale et internationale que la PNP n’est ni de près ni de loin impliqué dans cette fameuse affaire. Pour lui, il s’agit tout simplement d’un montage, d’une « tragi-comédie qui ne trompe personne, même pas un enfant n’ayant pas encore atteint l’âge dit de la raison ». Il demande au régime de Faure Gnassingbé de suspendre l’opération de « chasse à l’homme » engagée depuis quelques mois déjà contre les militants et sympathisants du PNP. Lecture !

Déclaration

Depuis quelques jours, l’opinion nationale et internationale que nous avons toujours prise à témoin, assiste, amusé, mais médusé et terrifié, par ce qui se passe, encore une fois, dans ce pays atypique qu’est le Togo, notre pays. Une véritable tragi comédie qui ne trompe personne, même pas un enfant n’ayant pas encore atteint l’âge dit de la raison.

Malgré leur gravité, les montages de ce genre jalonnent, malheureusement, l’histoire politique de notre pays, depuis le 13 janvier 1963. Rien que les noms et prénoms des victimes de ces montages grotesques depuis cette date, suffiraient à écrire un livre entier.

Depuis le 19 août 2017, date à partir de laquelle, être membre ou sympathisant du Parti National Panafricain (PNP), est devenu un crime, le parti n’a de cesse dénoncé toutes les for

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.