Affaire de Trading : les victimes au bord de l’explosion

Publicités

Elles sont descendues dans les rues pour se faire entendre. Elles, ce sont les victimes du trading. Bloqués dans leur élan par les forces de sécurité, les investisseurs malheureux dénoncent l’injustice à leur égard, une injustice dont ils tiennent responsable, en partie, le Ministre de l’Economie.

Lire aussi : [Vidéo] Coups de Feu à Cotonou : voici ce qui s’est réellement passé

A défaut d’investir le quartier administratif de Lomé, le mercredi 8 septembre 2021, les manifestants se sont bondés dans les alentours du CASEF avant d’être dispersés quelques temps plus tard par la police, rapporte Togo Actualité ce jeudi 9 septembre.

Publicités

« On est dépassé par la décision prise par le Ministre de l’Economie et des Finances. Le comité de suivi, on ne connait pas les membres. On a écrit à plusieurs reprises au Ministre pour faire partie du comité. En vain. Aujourd’hui, les victimes ont l’impression que le ministère est complice de leur situation. Nos frères meurent, nos mamans meurent, on veut se faire entendre », se lamente Ayaba, porte-parole des victimes.

Publicités

Lire aussi : Covid-19 : quand le Gabon impressionne le Prof Raoult

Le Ministre avait en effet ordonné il y a quelques mois la cessation immédiate des activités des sociétés de trading au Togo, les sommant de rembourser aux investisseurs leurs dus. Pourtant, le temps passe, et les capitaux ne sont toujours pas restitués.

Toutefois, comme le rapportent nos confrères de Togo Actualité, une délégation des victimes a pu échanger avec le Secrétaire Général du ministère.

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.