Affaire de détournements des 500 milliards: ça chauffe au tribunal de Lomé

Le procès opposant la famille Adjakly et le confrère Ferdinand Ayité et son journal L’Alternative a repris ce mercredi matin au tribunal de première instance de première classe de Lomé.

Lire aussi:Affaire de détournements des 500 milliards: ce qu’il faut pour la LCT

Vers un nouveau report du procès pétrole-gate ? On n’en sait rien pour le moment. En tout cas ce matin, le débats a été très houleux entre les avocats de Ferdinand Ayité et ceux de Fabrice Adjakly. 

Le conseil de Ferdinand Ayité et son journal L’Alternative fonde son argument sur les résultats de l’audit diligenté par le gouvernement dans le cadre de cette affaire. Au cours du débat, Me Célestin Agbogan et son collègue ont demandé un nouveau report du procès. Ils exigent les résultats de l’audit avant la reprise du procès.

« On ne peut pas juger ce dossier si les résultats de l’audit ne sont pas publiés », a argumenté Me Célestin Agbogan. Le conseil de la Ligue des Consommateurs du Togo (qui s’est constituée partie civile dans cette affaire) est également dans cette même logique, apprend-on. 

Lire aussi:Affaire de détournements des 500 milliards: des nouvelles des résultats de l’audit?

Seulement, les avocats du plaignant ne l’entendent pas de cette oreille. Pour Me Eric Sossah et ses collègues, tout ceci n’est que du dilatoire. Ils demandent à Ferdinand et son journal d’apporter les preuves qui attestent que la famille Adjakly a bel et bien détourné les 400 milliards de FCFA sur les commandes des produits pétroliers au Togo.

Après une première suspension, l’audience a été reprise, apprend-on. Nous vous tiendrons informés de la suite.


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.