Adrien Béléki Akouété : “il y a des difficultés pour atteindre la volonté de ce peuple “

Le leader de la Convergence patriotique panafricaine (CPP), Adrien Béléki Akouété est récemment intervenu sur la lutte politique au Togo et plus précisément l’alternance tant souhaité par le peuple togolais.

Selon le premier responsable du CPP, « Parler de l’absence de démocratie peut paraître difficile à comprendre. Notre pays dispose de tous les textes sur la liberté de choix du peuple, sur la liberté d’expression pour mesurer la démocratie ». Toutefois, souligne-t-il, « il y a des difficultés pour atteindre la volonté de ce peuple ».

Dans son intervention, il a énoncé plusieurs causes qui font obstacles à la démocratie. Il s’agit pour lui, des causes lointaines que sont « la lutte pour la décolonisation, les divisions ethniques, le coup d’Etat de 1963 ».

Au cours de son développement, l’acteur politique a également énuméré des causes directes qui ont influencé l’avènement de l’alternance au Togo.

Au rang des causes directes, Adrien Beleki a énuméré « la triste fin de la transition, la multiplicité des partis politiques, des associations qui se contredisent et se combattent, des hommes politiques qui devraient incarner la volonté du peuple, mais qui se combattent ».

Aussi, a-t-il relevé la faiblesse de l’opposition qui « vient du fait que les partis se combattent entre eux. Ils ne donnent pas une vision claire au peuple qui joue son rôle (…) Les partis se sont affaiblis et se jettent dans des contradictions incroyables », rapporte Letabloid.

Afin de ramener le train sur les rails, le premier responsable du CPP estime « qu’il faut repenser la vision de la démocratie au Togo et éviter de faire croire au peuple qu’il y aura un messie qui va le délivrer ».

Source : icilome.com