Adoption d’un second projet de loi de finances rectificative, fruit de la privatisation de Togocom

Adoption d’un second projet de loi de finances rectificative, fruit de la privatisation de Togocom

(Togo Officiel) – Réuni en conseil des ministres ce vendredi, le gouvernement a adopté un nouveau projet de loi de finances rectificative, gestion 2019. Ce nouveau collectif budgétaire, le second après celui de septembre, intervient à la suite de la cession de 51% des parts de l’Etat dans le groupe Togocom qui vient de rapporter un peu plus de 48 milliards (48 257 744 904) FCFA au Trésor.

Les ressources de trésorerie passent donc de 514,5 milliards FCFA à 562,8 milliards et les charges de trésorerie de 442,9 milliards à 491,1 milliards, soit une hausse de 48,3 milliards.

De façon globale, le nouveau budget de l’Etat est projeté à 1430,1 milliards de francs CFA contre 1381,9 milliards de francs CFA dans le collectif précédent, soit une hausse de 3,5%.

L’adoption du nouveau projet de loi vise ainsi à présenter ce changement intervenu dans les grandes masses budgétaires. Surtout, il s’inscrit dans la démarche de sincérité budgétaire et de transparence, prônée par le gouvernement. Il devrait être soumis dans les prochaines semaines au Parlement pour validation.

Lire aussi :

Le gouvernement revoit à la hausse le budget 2019

Le parlement adopte un collectif budgétaire pour 2019

Le gouvernement cède 51% de TOGOCOM au consortium international Agou Holding

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.