Addis-Asmara : Pax Africana salue le ‘courage politique’

55

La Fondation Pax Africana, dirigée par l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, a salué mardi le début de réconciliation entre l’Ethiopie et l’Erythrée.

L’organisation apprécie à sa juste valeur ce courage politique et cette paix des braves. (…) Les dirigeants de ces deux pays viennent de démontrer une fois de plus que lorsqu’ils le désirent ardemment et s’en donnent les moyens, les Africains peuvent trouver eux-mêmes des solutions aux divers maux de leur continent’, indique le communiqué.

De 1998 à 2000, l’Éthiopie et l’Érythrée se sont livrés une guerre conventionnelle qui a fait quelque 80.000 morts, notamment en raison d’un désaccord sur leur frontière commune.

Le refus éthiopien d’appliquer une décision en 2002 d’une commission soutenue par l’ONU sur le tracé de la frontière a ensuite entretenu une longue animosité entre les deux pays.

Autrefois façade maritime de l’Éthiopie avec les ports de Massawa et d’Assab, l’Érythrée a déclaré son indépendance en 1993 après avoir chassé les troupes éthiopiennes de son territoire en 1991 au terme de trois décennies de guerre.

L’indépendance de l’Érythrée a privé l’Éthiopie de tout accès à la mer et l’a forcée à s’appuyer presque exclusivement sur Djibouti pour son commerce maritime. 

L’accès de l’Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, aux ports érythréens devrait stimuler l’économie des deux Etats.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here