Adapter la législation

Le conseil des ministres a adopté mardi un projet de loi qui se propose de fusionner la loi relative à la lutte contre le blanchiment des capitaux avec celle concernant la lutte contre le financement du terrorisme.

Plusieurs dispositions sont en effet complémentaires ou même identiques.

Le Togo se conforme ainsi aux normes en vigueur dans les pays membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA).

Face aux évolutions, il est nécessaire d’adapter les textes pour les rendre compatibles avec les nouvelles normes internationales.

Les banques togolaises sont devenues beaucoup vigilantes sur les mouvements de capitaux ; elles n’hésitent pas à saisir les autorités et la Banque centrale (BCEAO) en cas de suspicion.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.