Actions contre la Vie Chère : Macky Sall injecte 50 milliards contre l’inflation au Sénégal, Faure en mode cinéma…au Togo!

faure-gnassingbe-a-l-investiture-de-macky-sall

Au Togo, tout devient cher. Les prix des produits de première nécessité ont flambé. Dans les ménages, les nerfs sont à fleur de peau. Bien souvent, en de pareille situation, il n’y a que l’Etat pour prendre des mesures fortes pour faire face à l’inflation.

Le gouvernement de Victoire Dogbé est attendu en vain. Aucune mesure concrète. En tout et pour tout, le ministre du Commerce a balancé un numéro vert pour signaler les cas d’abus. Ridicule à tout point de vue. L’inflation galopante est une des conséquences de la pandémie à coronavirus qui a considérablement altéré la mobilité.

Mais un gouvernement responsable ne peut rester indifférent. Il se doit d’agir. Et le bel exemple a été donné par le Président sénégalais Macky Sall. En conseil des ministres le jeudi 24 février dernier, plusieurs mesures censées contenir la poussée inflationniste sur les prix des denrées de première nécessité ont été prises. Une baisse de 100 F CFA sur le prix du litre d’huile, de 25 F CFA sur celui du kilo de riz « brisé non parfumé » et de 25 F CFA sur celui du sucre a été décidée.

Des mesures censées « soulager durablement les ménages sénégalais ». Par ailleurs, une subvention de 32 F CFA par kilo sera allouée aux producteurs de riz local « paddy ». Selon l’exécutif sénégalais, ces décisions « auront un impact aussi bien au niveau de la mobilisation des recettes qu’au niveau budgétaire pour un montant global annuel de près de 50 milliards F CFA.

C’est cela un gouvernement soucieux et au service du peuple. Et dans un contexte de crise, il n’y a que l’Etat pour mener ces arbitrages surtout que la plupart des pays subsahariens importent plus qu’ils n’exportent. Figurez-vous, c’est dans ce même Sénégal qu’un Stade de football de 50 000 places a été inauguré le 23 février dernier. Baptisé Stade Abdoulaye Wade situé à Diomandio, ce joyau a coûté 155 milliards FCFA dans l’optique des Jeux Olympiques de la Jeunesse qu’abritera Dakar en 2026.

Macky Sall est dans son 2ème mandat de pouvoir. Un Président, ce sont les actes et non le tout politique.

Il y a nécessité que le pouvoir de Faure Gnassingbé qui est dans son 4ème mandat, sorte des incantations. Face à la vie chère au Togo, la réponse du gouvernement est plutôt la multiplication des taxes qui ajoutent plutôt de l’obscurité à une nuit déjà privée d’étoiles. Vivement une autre alternative.

Honoré Adontui

Source : Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.