Accusé de malversations financières à la SNB : Un haut responsable de la société poussé à la démission

Au Togo, les sociétés autant publiques que privées sont victimes d’une mauvaise gestion. Les malversations financières et les détournements de fonds sont légion. La Société Nouvelle de Boissons (SNB) installée il y a juste deux ans n’a pas échappé à cette gestion calamiteuse. Selon les informations, le Directeur général adjoint (DGA) a été poussé à la démission suite à des malversations financières constatées dans la boite.

Il y a deux ans, une nouvelle brasserie, la Société Nouvelle de Boissons est venue bouleverser le paysage brassicole au Togo. Un secteur dont le monopole était détenu par une seule société depuis des années. Cette nouvelle société a réussi en peu de temps à conquérir le cœur des Togolais par la spécificité de ses produits, mais aussi sa capacité à bouleverser considérablement le concurrent qui détenait jusque-là le monopole.

En quelques mois, la SNB a enregistré des avancées considérables selon les données dévoilées par les responsables de cette société. En une année, la société disposait déjà de 6 produits dans 17 références qui sont commercialisés. Une avancée énorme dont en étaient fiers les premiers responsables.

Mais tout dernièrement l’un des acteurs de cette réussite a été poussé à la démission. Il s’agit du Directeur général adjoint Valéry Agnima Sindjalim. C’est lui qui avait dirigé la première réunion trimestrielle de la SNB avec les distributeurs en janvier 2021. Il était également présent le mois suivant lors du rendez-vous annuel de bilan et de galvanisation de la force de vente de la société. Mais aujourd’hui, il ne fait plus parti du comité de direction, ni de l’effectif de la SNB.

Selon les informations qui nous sont parvenues, le DGA est accusé de malversations financières et d’insubordination. D’autres griefs sont portés contre lui. D’après nos sources, la Direction a été claire à son égard : soit il démissionne, soit il va en prison. Naturellement, il a opté pour la liberté.

Toutes nos tentatives pour rentrer en contact avec la Direction générale de la Société pour savoir ce qui s’est réellement passé ont été vaines. Nous avons réussi à joindre un membre du pôle communication de la SNB, mais après nous avoir soumis à des interrogatoires, il nous informe qu’il ne fait plus partie de l’effectif de la société. Nous avons essayé de joindre tous les contacts que nous avons à notre niveau et laissé des messages, mais aucune réponse jusqu’à l’heure où nous mettons ces écrits sous presse.

Rappelons que la SNB a été créée en 2020 sous l’impulsion de la Caisse nationale de sécurité sociale, la Loterie nationale et des partenaires allemands. Constituée sous forme de société anonyme, dotée d’un capital social de plus de 8,9 milliards de F CFA, la SNB a installé son usine à Adétikopé, dans la préfecture d’Agoè-Nyivé.

A.K.

Source: Liberté / libertetogo.info

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.