Accusations fallacieuses

386

Le gouvernement a déploré mardi la présentation tendancieuse d’un rapport présenté la veille par la Ligue togolaise des droits de l’homme.

Le document évoque depuis le 19 août 2017 des assassinats, des tentatives d’assassinats, des maltraitance psychologiques … et publie le chiffre de 22 décès, 941 blessés, dont 202 par balles.

Le gouvernement conteste de bilan.

A défaut de 22 morts, ce sont 7 décès par balles qui ont été officiellement enregistrés et 7 victimes pour diverses causes dont deux militaires égorgés.

Le gouvernement rejette les accusations ‘fallacieuses et non fondées de la LTDH’.

Il appelle cette organisation et toutes celles qui défendent les droits de l’homme ‘à œuvrer en toute impartialité et avec le sens élevé de responsabilité afin de contribuer au renforcement de l’Etat de droit.’

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here