Accident du bus UNIR dans la Binah: ce qui s’est réellement passé

Un drame s’est malheureusement produit cet après-midi lors du deuxième meeting du candidat du parti Union pour la République UNIR. L’incident grave est intervenu dans la préfecture de la Binah près du village de Tchikawa.

Un bus de 15 places qui transportait 47 passagers s’est renversé dans un ravin sur la route Pagouda-Kétao faisant deux morts sur le champs, un 3ème à l’hôpital, au Centre hospitalier préfectoral (CHP) de Pagouda. Les décédés sont tous de jeunes lycéens. On note également 45 autres blessés dont une vingtaine grave.

Le conducteur du bus emmenait les occupants de la voiture au meeting de Faure Gnassingbé qui se tenait à 15h dans la ville de Kétao.

La gendarmerie et les sapeurs pompiers dépêchés sur les lieux n’ont pu rien faire et ont recueilli des témoignages faisant état de la surcharge du bus avec des passagers à même le toit.

Une responsabilité qui incombe au conducteur du bus et aux organisateurs de cette scène communément appelée “import-export” qui consiste à convoyer sur des lieux de meeting des “militants” pour gonfler la masse.

Généralement tous les partis politiques ont recours à cette technique, mais elle est plus développée et constitue une seconde nature pour les cadres Unir des préfectures dans lesquelles le Chef de l’État devrait se déplacer.

Cette irresponsabilité pousse même ces responsables de la “maison bleue” à entasser tels des bétails dans des camions de bœufs des fois, les populations vers les lieux de rassemblement. Et souvent des drames se produisent.

Il faut arrêter avec cette pratique qui endeuille des familles. En espérant que les victimes et leurs familles ne seront pas des laissés pour compte.

Nos condoléances aux familles des victimes et prompt rétablissement aux blessés.

Anani Sossou

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.