Accident de Wahala-Les victimes « se portent un peu mieux », confie le pasteur Edoh Komi

Le pasteur Edoh Kossi Komi nous parle de l’état de santé des victimes du grave accident de la circulation survenu au matin du 28 juin 2022, à Bako, non loin de Wahala, dans la région des plateaux.

Le 30 juin 2022, une délégation des différentes communes de Vo ainsi que le préfet de Vo s’est rendue à l’hôpital de Notsè où, sont soignés des victimes du grave accident de la circulation survenu deux jours plus tôt. Le pasteur Edoh Kossi Komi s’est joint à cette délégation en tant que natif de Vogan.

Joint ce samedi au téléphone par iciLome.com, le pasteur Edoh Kossi Komi confie : « Vous savez le véhicule a quitté Vogan. Naturellement il y a beaucoup de nos sœurs de Vogan qui ont été victimes de cet accident. Nous leur avons rendu visite ce 30 juin. Sur place à Notsè, il y a quatre (04) blessés dont un bébé de huit (08) mois. Dans l’ensemble il faut dire qu’ils se portent un peu mieux mais il y a encore beaucoup de choses. Surtout il faut attendre que les interventions chirurgicales soient effectuées dans les brèves délais pour pouvoir être plus dans l’espoir de les retrouver en bonne forme. »

Aux dires du directeur de l’hôpital de Notsè, relève le pasteur Edoh Kossi Komi, les premiers soins ont été pris en charge par le ministère de la Santé. « Ce qui est une bonne chose qu’il faut saluer. Maintenant pour les interventions chirurgicales il faut beaucoup de moyens. Ils (les blessés-ndlr) attendent encore. Les familles n’ayant pas ces genres de moyens pour les interventions chirurgicales », a-t-il précisé.

Et d’ajouter : « L’accident a fait finalement 14 morts et 14 blessés. Certains blessés ont été référencés dans d’autres hôpitaux comme Lomé, comme Vogan, comme Afagnan. »

Ces femmes, rappelons-le, allaient au marché de Gléi quand l’accident est survenu.

Source : icilome.com