Aboka n’est plus député

904
Aboka n'est plus député

Il y a encore quelques jours, il était le député volubile de la nouvelle législature qui faisait la promotion du fameux Plan National du Développement (PND). Ce militant du parti Union pour le République (UNIR) a même promis offrir ses émoluments du mois d’avril pour la mise en œuvre de ce programme cher à Faure Gnassingbé. Lui, c’est Kossi Aboka. Mais seulement voilà, l’homme vient d’être poussé à la démission par son parti.

Kossi Aboka n’est plus député. L’actuel président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe et d’Agoè-nyivé a renoncé à son titre de « député » au cours de la séance plénière de l’Assemblée nationale jeudi dernier. Il cède sa place à sa suppléante directe, Germaine Kouméalo Anate.

Selon les informations, cette démission de Kossi Aboka a été décidée depuis les hauts lieux du parti bleu.

Notons qu’avant le sieur Aboka, 17 autres députés de cette nouvelle législature ont rendu leur écharpe pour incompatibilité de fonction avec celle d’un élu du peuple.

Parmi ces députés démissionnaires, 16 sont du parti UNIR et le reste est un candidat indépendant (Bâtir).

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here