A la faveur des législatives, l’UFC veut se réinventer

L’Union des forces de changement (UFC) s’est félicité mercredi du score réalisé par ses candidats lors des législatives du 20 décembre.

7 députés ont été élus.

‘Les dieux ont été favorables à nos prières. Ce n’est qu’un début. La prochaine fois, nous en aurons plus ça jusqu’à ce que l’UFC reprenne la place qui est la sienne sur l’échiquier politique togolais’, a déclaré Ekoué Folly Gada, l’un des responsables de cette formation.

Avec 7 sièges, l’UFC devient le principal parti de l’opposition parlementaire.

La Vie législature débutera le 21 janvier.

Republic Of Togo