60% des revenus de l’Etat sont générés par le port

545

En visite de travail au Togo, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, accompagné de Faure Gnassingbé, a visité vendredi la plateforme portuaire de Lomé.

Le port (PAL) est le poumon économique du pays. Compte tenu de sa localisation, il sert le marché local, mais aussi et surtout les pays de l’hinterland.

‘Le port autonome de Lomé constitue l’élément moteur de la croissance économique de notre pays. Les recettes douanière réalisées ici constituent 80% du total et 60% des revenus de l’État’, a rappelé Zouréatou Lassa Traoré, le ministre des Transports.

Le classement réalisé en juillet 2019 par la Fondation African Ports Awards place le PAL en tête des ports africains.

Pour le trafic global de conteneurs, Lomé est en tête avec 1,4 millions d’EVP devant Tema (1,01 millions d’EVP) et Pointe-Noire (739 000 EVP).

Pour la productivité à quai, le port de Pointe-Noire est en première position devant Lomé (Togo) et Tema.

Enfin, concernant le trafic en transbordement, Lomé est en tête devant Pointe-Noire et San Pedro.

Ce classement confirme la place centrale jouée par le port autonome de Lomé (PAL) dans la région et la volonté des autorités de tirer profit de cette position pour devenir un hub logistique africain.

Une position qui pourrait intéresser les sud-africains soucieux de développer leurs échanges avec les Etats d’Afrique de l’Ouest.

Le président Faure Gnassingbé a revêtu les habits de VRP pour vanter le potentiel des installations à son homologue sud-africain.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.