500 ans après, Martin Luther s’expose à l’Institut Goethe

Une affiche de 95 thèses dénonçant les scandales de l’Église de son temps, et Martin Luther jette les bases d’une nouvelle confession chrétienne : le protestantisme. Les faits se passent le 31 octobre 1517. Cinq cents ans après, les protestants célèbre ce jour sous le nom de Fête de la Réformation.

Pour commémorer cet évènement, une exposition des œuvres de Martin Luther a eu lieu mardi à l’Institut Goethe suite à l’initiative de l’Ambassade de l’Allemagne. L’acte posé par le moine et théologien allemand a eu un tel écho non seulement en Allemagne mais aussi dans le monde entier.

« La réforme a révolutionné la relation de l’homme à Dieu. Martin Luther, c’était le ‘mot’ car c’est ce qu’il avait utilisé et pour avoir d’impact, il a utilisé les réseaux sociaux de l’époque : l’imprimerie. Et je suis sûr qu’aujourd’hui, Martin Luther utiliserait Facebook ou les autres réseaux sociaux », a laissé entendre l’Ambassadeur de l’Allemagne au Togo Christoph Sander.

L’exposition met au grand jour les origines de Martin Luther, le contexte de la fin du Moyen-âge, l’essor de la réforme, le succès de la traduction de la bible en Allemand, la société en crise, le changement de perspective et la prospérité.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.