4ème sommet mondial des jeunes filles : Des doléances à l’endroit des dirigeants du monde

Au terme du dernier jour du 4ème sommet mondial des jeunes filles qui a lieu les 21 et 22 octobre 2021, des doléances ont été formulées par les jeunes filles, portées par Plan International à l’endroit des dirigeants du monde.

En effet, les participants et participantes souhaitent entre autre que « les parents soient davantage formés pour les dialogues », « avoir l’accès plus facile aux serviettes hygiéniques », et surtout « l’urgence de prendre en compte les situations des filles en situation d’handicap ».

Il faut préciser que durant les deux jours, les filles ont été outillées sur « le projet de vie permet d’être focus et de forger son caractère » et, ce sont au total 3000 à 5000 personnes qui ont pris part à cette 4ème édition en présentiel et en ligne.

Par ailleurs, des recommandations ont été également formulées à l’endroit des gouvernants togolais pour l’épanouissement des jeunes filles sur l’ensemble du territoire.

La présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tségan, présente à la cérémonie de clôture, a en quelque sorte, réitéré au nom de l’exécutif togolais, l’engagement de prendre en compte ces recommandations pour la cause des jeunes filles.

En rappel, le sommet a abordé la présentation du rapport entre le vrai et le faux, comment la désinformation en ligne affecte la vie, l’apprentissage et le leadership des filles et des jeunes femmes ; les analyses croisées des filles leaders de la France, du Japon et du Togo de même que les perspectives institutionnelles.

Des thématiques sur lesquelles, des experts débattu et proposer des solutions durables à la problématique liée au développement du potentiel de la jeune fille.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.