48 mois de prison ferme requis contre Foly Satchivi, le leader du mouvement ‘En aucun cas »

47

Le premier porte-parole du Mouvement « EN AUCUN CAS », Foly Satchivi, a comparu ce mercredi 9 janvier 2019, devant le tribunal correctionnel de Lomé.

Le procureur a requis une peine de 48 mois fermes contre l’activiste de la société civile. Il est accusé de « rébellion, trouble à l’ordre public et apologie de crimes et délits ». Des charges balayées du revers de la main par le mis en cause, qualifiées de « mensongères » par le Mouvement « EN AUCUN CAS » à travers un communiqué rendu public ce 9 janvier 2019. Le verdict est attendu le 16 janvier prochain.

Pour rappel Foly Satchivi est mis aux arrêts le matin du 22 août 2018 à Lomé, moment tendu de la crise politique née des manifestations du 17 août 2017 du Parti National Panafricain (PNP), alors que lui et son mouvement s’apprêtaient à donner une conférence.

Edem A.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here