450 000 euros de dommages pour Kodjovi Obilalé

3379

Sept ans après le mitraillage du bus des éperviers à cabinda, un français est condamné à 5 ans de prison et à verser 450 000 € de dommage à l’ex-gardien Kodjovi Obilalé. Le jugement est rendu par le tribunal de grande instance de Paris.

Depuis le 08 janvier 2010, que le bus de l’équipe nationale de football a été mitraillé par des autonomistes à Cabinda, une enclave du territoire angolais, où devaient se dérouler des matches de la CAN 2010, c’est seulement cette semaine que Kodjovi Obilalé obtient une première victoire dans le dossier.
Un citoyen français d’origine angolaise, identifié comme l’un des responsables du Front pour la Libération de l’Enclave de Cabinda (FLEC) a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris à 5 ans de prison et à verser 450 000 € de dommage à l’ex-gardien Kodjovi Obilalé.
L’ancien international togolais, devenu handicapé suite à cette fusillade, a publié un livre « Un destin foudroyé » dans lequel il a raconté l’histoire.

Par ailleurs, Kodjovi Obilalé a réussi sa reconversion et aide actuellement les jeunes déscolarisés de la Région de Bretagne en France à s’insérer dans la vie.
De même, l’ancien joueur veut apporter une solution innovante pour le Togo en matière d’énergie renouvelable. Pour ce faire, il a noué un partenariat avec la Société Free Watt dont il est le représentant au Togo.
Rappelons que deux autres togolais à savoir Abalo Amélété et Stan O’cloo ont laissé leur vie dans ce drame.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here