2018 : 3 élections pour quel budget ?

Dans son adresse à la Nation, le chef de l’Etat a marqué son ferme attachement au référendum en ce qui concerne les réformes. Mais il a également programmé pour cette année les élections municipales et les législatives.

L’année 2018 sera donc une année électorale, avec un budget légèrement accru à 94 milliards de F CFA par rapport à celui de l’an précédant.

Alors que plusieurs revendications socio-économique sont pendantes et nécessitent un gros budget pour leur satisfaction, le pays doit également serrer les ceintures en termes de train de vie pour réduire sa dette.

Mais au même moment, trois élections profilent à l’horizon, comme selon le chef de l’Etat : « En 2018, nos concitoyens seront plusieurs fois appelés à décider, par le vote, des grandes orientations de la vie nationale », a-t-il lancé dans son discours du 03 janvier, tout en précisant : « L’aboutissement du processus de décentralisation permettra aux collectivités territoriales de se doter de représentants élus à l’issue des consultations locales attendues avec impatience.

C’est une excellente occasion pour les nombreux talents, jeunes, femmes et hommes de qualité de se mettre au service de leurs communautés respectives et de la nation toute entière en prenant en main la démocratie et la gouvernance à la base.

L’élection des députés à l’Assemblée nationale constituera également un important rendez-vous démocratique auquel je convie la classe politique et l’ensemble des électeurs à participer dans un esprit constructif ».

Tout en tenant compte du référendum, il faut le dire, c’est un gros défit financier qui attend le contribuable. Une prochaine analyse approfondie des prévisions budgétaires de 2018 permettra de savoir comment le gouvernement compte s’y prendre.

A.Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.