2017 a été un bon cru

Le Collectif des associations de lutte contre l’impunité au Togo (CACIT) a reconnu mercredi les progrès accomplis par le Togo concernant la protection des droits humains.

‘Des avancées normatives ont été enregistrées en 2017 avec notamment l’adoption du nouveau code pénal, de la loi sur la CNDH, de loi portant mécanisme national de prévention contre la torture ‘, a indiqué Spéro Mahulé, du CACIT.

Conscient du rôle d’éveilleur de conscience qui doit être celui des organisations de la société civile, le CACIT entend faire de 2018 une année exemplaire en matière de droits de l’homme, a expliqué M. Mahulé. Une tâche nécessaire dans une situation de crise politique.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.