16 personnes proches d’Agbéyomé seront jugées dans les prochains jours

Environ 52 personnes ont été arrêtées avec Agbéyomé Kodjo lors de la descente musclée des forces de défense et de sécurité à son domicile. Bien que lui-même et certains de ses collaborateurs ont été relâchées, 16 autres personnes proches de lui sont détenues à la prison civile de Lomé, attendant d’être jugées dans les prochains jours.

A ces personnes, « On leur reproche la rébellion, c’est-à-dire d’avoir résisté violemment à l’arrestation de M. Agbéyomé », a indiqué Me Celestin Agbogan l’un des avocats de Agbéyomé Kodjo qui fait partie du collectif qui va défendre les présumés rebelles.

L’avocat note cependant, une violation des droits de l’homme dans le cadre des manœuvres ayant conduit à l’arrestation manu militari du président du MPDD. Outre cet aspect, les informations révèlent également d’autres exactions, notamment certains riverains du quartier de Nukafu qui sont passés à tabac, l’interdiction à d’autres d’accéder à leurs domiciles.

« Il y a beaucoup de droits qui ont été bafoués. C’est pour ça nous avons, d’abord en premier lieu, saisi le tribunal pour qu’il constate les violations surtout en ce qui concerne la levée des i-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.