137 millions de francophones en Afrique

La journée internationale de la Francophonie est célébrée mardi 20 mars. A cette occasion, d’anciens ministres et diverses personnalités d’Afrique de l’Ouest et Centrale ayant travaillé au sein de la Francophonie ont annoncé ce jour la création d’un réseau francophone.

Il comprend des représentants du Bénin, du Togo, du Mali, du Tchad et de l’OIF. Et ce n’est qu’un début.

L’avocat et ancien ministre Djovi Gally représente le Togo.

Le réseau est dirigé par l’ambassadeur Jean-Marie Ehouzou, ancien ministre béninois des Affaires étrangères et ancien représentant de l’Union africaine à Genève.

Il explique que ce regroupement de compétences peut être utile au développement de la Francophonie et entend travailler étroitement avec la secrétaire générale de l’OIF, Michaëlle Jean.

Actuellement cinquième langue la plus parlée dans le monde, le français devrait être pratiqué par quelque 700 millions de personnes en 2050. En théorie, du moins.

Sur les 274 millions de francophones à travers le monde, plus de la moitié viennent d’Afrique. Et la croissance démographique du continent est telle qu’en 2050, quelque 700 à 800 millions de personnes pourraient parler la langue de Molière.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.