​Togo: les dessous de la libération des codétenus dans l’affaire Kpatcha Gnassingbé

Deux autres codétenus dans l’affaire kpatcha Gnassingbé ont été libérés hier lundi selon nos confrères du quotidien Liberté. Il s’agit d’Esso Gnassingbé et Sassou Sassouvi incarcérés respectivement à la prison civile de Tsévié et celle de Sokodé.

Ils avaient été arrêtés en 2009 en même temps que le demi-frère du chef de l’État togolais pour atteinte à la sureté de l’État. Cela fait au total trois détenus libérés dans le cadre de cette affaire depuis le début de la crise togolaise.

Lire aussi: « Terribles confidences sur l’affaire des militaires tués à Sokodé »

Le 21 décembre dernier, l’ex-adjudant, Seidou Ougbakiti un autre prisonnier inculpé dans la même affaire avait été libéré.

Ces libérations en cascades sont, selon certaines indiscrétions, les prémices d’une probable réconciliation entre le Chef de l’État togolais Faure Gnassingbé et son démi-frère Kpatcha Gnassingbé que plusieurs présument derrière la crise politique actuelle.

En septembre dernier, des militaires lourdement armés et cagoulés avaient procédé à une perquisition dans la cellule de Kpatcha Gnassingbé qui était soupçonné de préparer une insurrection dans la prison civile de Lomé.

Source : www.togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.