Visite de Manuel Valls à Lomé : La diaspora togolaise en France alerte le PM sur les réformes politiques

112

Le Premier ministre français Emmanuel Valls sera à Lomé ce vendredi. La diaspora togolaise de l’hexagone lui a adressé un courrier pour l’informer que la seule solution aux problèmes sociopolitiques est « la réalisation consensuelle et scrupuleuse des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) du 20 août 2006 ».

Lettre ouverte à son Excellence Monsieur Manuel Valls Premier Ministre de la République française Paris (France)

Sujet : Votre imminente visite au Togo

Excellence Mr Le Premier Ministre,

C’est avec une réelle pointe d’espoir que nous venons tout juste d’apprendre que vous allez séjourner dans notre pays le Togo à la fin de la semaine en cours.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Comme vous le savez certainement, ce pays traverse une crise politique depuis bien des décennies déjà, crise qui, à notre avis, est devenue maintenant une véritable « question togolaise ».

Aussi, ne doutons-nous pas un seul instant que vous voudrez bien saisir cette occasion – en qualité de haut représentant d’une nation partenaire en développement pour nous aussi important que la France – pour nous aider.

A cet égard, nous souhaitons prendre la liberté d’appeler votre haute attention sur le fait qu’à l’heure actuelle l’écrasante majorité des Togolais est convaincue que la seule solution valable à ladite « question togolaise » réside en la réalisation consensuelle et scrupuleuse des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) du 20 août 2006.

Nous osons dès lors vivement espérer que vous userez de tout votre poids politique afin que ces réformes soient, enfin, totalement réalisées.

Nous sommes certains que le brave peuple togolais ne manquera point de vous réserver un accueil digne de son hospitalité légendaire.

Nous vous saurions gré de prendre langue avec les représentants de l’opposition togolaise et de la société civile qui sont les vraies caisses de résonance de l’impasse que traverse le pays.

Nous vous prions de bien vouloir accepter, Excellence Monsieur le Premier Ministre, les assurances de notre gratitude anticipée et de notre très haute considération.

Pour un groupe de Togolais vivant à Paris

Godwin TETE

Ancien fonctionnaire international des Nations unies

icilome.com