Une Togolaise morte au Liban : Le MMLK manifeste le 23 novembre devant le ministère des Affaires étrangères

49
Une Togolaise morte au Liban : Le MMLK manifeste le 23 novembre devant le ministère des Affaires étrangères

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) « La voix des sans voix », une association de défense des droits de l’homme va manifester pacifiquement devant le ministère des Affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine le mercredi 23 novembre pour appeler encore une fois les autorités togolaises à agir pour mettre fin à la migration « périlleuse » des filles togolaises dans les pays du Golfe.

C’est ce qu’a appris l’Agence de presse d’un communiqué du mouvement, publié sur les réseaux sociaux.

« Les conditions de vie et de travail des filles togolaises dans les pays du Golfe (Liban, Koweit, Arabie saoudite et autres) deviennent de plus en plus dramatiques, horribles et périlleuses qu’il urge d’agir dans le but de prévenir le pire », souligne le document produit par
l’association présidée par le pasteur Komi Edoh.

Selon le MMLK, malgré les supplications pour sauver la vie des Togolaises en détresse, les autorités togolaises observent une indifférence et un mutisme. « Au quotidien, les cris de désespoir et de malheur ne cessent de nous parvenir dont la dernière est la mort de la compatriote Amélie Sizing au Liban, due aux traitements inhumains et aux violations de ses droits », regrette le MMLK.

Lors de sa manifestation, le mouvement va demander l’interdiction pure et simple du flux migratoire des jeunes filles togolaises vers les pays du Golfe, le démantèlement des réseaux qui favorisent le trafic et punir les auteurs, le rapatriement volontaire des compatriotes et
l’accréditation officielle du consul du Togo au Liban.

Modeste K.

icilome.com