Un incendie causé par le boudè fait d’énormes dégâts à Hilacondji

89

Malgré l’interdiction du stockage et de la commercialisation du carburant frelaté, ce produit dangereux continue d’être écoulé dans plusieurs localités à travers le pays. En seulement quelques jours, le boudè a causé plusieurs drames et des dégâts matériels importants. Le dernier en date est celui de lundi nuit à Hilacondji (frontière Togo-Bénin).

Plus de 5000 bidons d’essence entreposés dans une habitation à Hilacondji Togomé ont pris feu lundi nuit peu après 22 heures TU. La marchandise appartiendrait à un certain Benjamin Adjanou.

Selon les informations rapportées par nos confrères de Radio Lumière Aného, il n’y a eu aucune perte en vie humaine mais les dégâts matériels sont importants. Plusieurs maisons ont été ravagées par les flammes. A cette heure, l’origine du sinistre reste inconnue.

Il y a exactement une semaine, deux incendies déclarés dans des dépôts de Boudè à Gaga et Pessidè (Nord Togo) ont fait deux morts.

Au Togo, la commercialisation du carburant frelaté est interdite par le gouvernement. L’opération entonnoir II menée par la Police est toujours en cours mais on note une recrudescence de cette activité.

 

TogoBreakingNews.info