Un étudiant s’est pendu à Agoè-Anonkui

302

Depuis un moment, le suicide semble devenir une porte de sortie pour des Togolais qui n’arrivent plus à supporter la misère qui tient d’une main de fer la population.

Le ton de la série de pendaison au Togo a été donné par le douanier de l’Office togolais des recettes (Otr), qui avant de se pendre, a laissé une lettre dans laquelle il a motivé son acte. Depuis lors, d’autres cas se sont produits dans divers quartier de Lomé ou d’ailleurs. La dernière en date est celle d’un étudiant en 2eme année de Bts qui s’est pendu dans la nuit du 24 au 25 octobre derniers dans le quartier Agoè-Anonkui. Comme les précédents cas, ce dernier a laissé un lettre dans laquelle il confiait être submergé par les difficultés de la vie, d’où la décision de s’ôter la vie.

Rappelons qu’il y a quelques jours, un élève s’est aussi pendu à Tsévié, après s’être fait volé une moto qu’il avait empruntée chez un de ses amis.

JA

Lomechrono.com