Tuer un casque bleu est un crime de guerre, a rappelé Ban Ki-Moon

27

Le bataillon de casques bleus togolais au Mali a enregistré une lourde perte dans l’explosion d’une mine dans la région de Mopti au Mali, dans le cadre de la Minusma. Le Secrétaire Général des Nations Unies présente ses condoléances au Mali et au Togo.

Le SG des Nations Unies a condamné avec toutes les rigueurs cette attaque meurtrière qui a couté la vie à deux civils maliens et un casque bleu togolais, blessant sept autres dont trois grièvement.

Ban Ki-Moon a martelé que, s’en prendre à des casques bleus des Nations Unies, s’apparente à un crime de guerre conformément à la législation de la justice internationale, ce qui mérite qu’une enquête soit diligentée pour faire fléchir les auteurs devant la loi.

Nonobstant cette cabale contre la Minusma, celle-ci restera déterminée dans sa mission de ramener la paix au Mali, a relevé le SG des Nations Unies ce lundi.

Dimanche, le chef de l’Etat togolais a exprimé sa tristesse devant ce drame et présenté ses condoléances ainsi que celle de la Nation toute entière à la famille éplorée. L’identité du soldat togolais tué n’est pas encore révélée.

A. Lemou

icilome.com