Tradipraticiens du Togo veulent se racheter

13

Les praticiens traditionnels sont plus que jamais décidés à réglementer leur secteur d’activité. Ils viennent à cet effet de se regrouper en Confédération pour assainir leur corps de métier comme par exemple restaurer les vrais principes de la guérison. 

Confédération nationale des cultes et traditions du Togo, c’est cette association qui a pris la lourde responsabilité de polir désormais l’image des tradithépareutes du Togo.

La Confédération devrait  œuvrer pour qu’il n’y ait plus des pratiques des guérisseurs qui mettent en danger la vie des populations.

” Nous nous décidés à lutter par exemple contre la pratique selon laquelle certains tradipraticiens gardent mêmes les malades du VIH/ SIDA chez eux pour des intérêts financiers”, a élucidé Dara Koami Vimadji, secrétaire national de la confédération nationale des cultes et traditions du Togo.

Egalement, on ne verra plus dans les couvents des enfants en âge de fréquenter. Les enfants qui doivent faire le couvent le feront plutôt pendant les vacances, et dans un temps record. Sur cet aspect, le Président national de la Confédération a déjà demandé qu’un recensement de tous les couvents soit fait pour des contrôles efficients et efficaces.

TogoBreakingNews.info